L’art urbain bien présent à Centropolis

11 juillet 2017

L’art urbain anime et habille certaines rues, façades et espaces publics de Centropolis depuis plus de 3 ans maintenant ! En effet, l’équipe mise, entre autres, sur cette forme d’art pour embellir son environnement et inspirer ses visiteurs. Cela permet notamment de non seulement revitaliser, mais de valoriser les espaces et d’ajouter à la diversité de Centropolis et de ses commerçants par l’entremise des arts.

Voici la petite histoire…

C’est en juin 2014 qu’une première collaboration est née entre Le Diamantaire, célèbre artiste de rue français, et Centropolis. Le Diamantaire avait alors créé 12 diamants composés de miroirs recyclés. Positionnés de façon stratégique et conçue en collaboration avec la galerie Station 16, ces douze bijoux reflétaient le soleil et faisaient briller de mille feux certains espaces de la communauté.

La collaboration avec LNDMRK et Station 16 se poursuit en 2015 avec un mandat différent, soit celui d’habiller les vitrines de locaux vacants avec des œuvres de trois artistes urbains que sont Ryan Labrosse, Eric Clément et Emmanuel Laflamme. Les artistes Marc Sirus et XRAY prendront la relève en 2016, afin d’habiller de nouvelles vitrines et ainsi créer d’autres zones, espaces, et aménagements uniques et inspirants.

 

Ryan Labrosse

Eric Clément

Eric Clément

Emmanuel Laflamme

Marc Sirus

XRAY

Et puisque Centropolis propose une programmation estivale riche et diversifiée à sa communauté, une loge a été aménagée afin que les différents musiciens, artistes, danseurs ou animateurs puissent s’y préparer. C’est l’artiste LeMonstr qui signe l’habillage extérieur de cette loge ! De plus, cette année lors de la Fête du solstice, qui s’est tenue le samedi 17 juin, l’artiste Waxhead avait reçu le mandat d’habiller une des voiturettes de golf électriques utilisées par l’équipe des opérations pour parcourir le site. Il avait alors eu carte blanche et s’est amusé à la recouvrir en direct devant les spectateurs amassés pour l’occasion avec l’un de ses personnages colorés par le biais de peinture aérosol.

LeMonstr

Waxhead

Et plus récemment, Centropolis a aménagé un espace entre les restaurants Monza et Juliette & Chocolat avec un mobilier urbain créé de toutes pièces par Machine Design Appliqué ainsi qu’un piano public, qui a été offert gracieusement par madame Diane Archambeault, et qui a été par la suite maquillé par l’artiste Astro, un vétéran de la scène graffiti Montréalaise, qui se concentre maintenant sur les murales, tableaux et illustrations.

 

De par sa gratuité, l’art de rue est accessible à tous et permet de démocratiser et de donner une valeur ajoutée à un environnement urbain comme Centropolis. Visitez le Centropolis cet été et parcourez le site pour découvrir les œuvres du diamantaire et les vitrines ludiques et colorées ! Et continuez à nous suivre, car de nouveaux projets d’art urbain seront dévoilés !

Partager avec votre entourage